vendredi 27 mars 2009

Auxonne : Leclerc arrive avec 250 emplois d'ici 24 mois

On en a parlé dans le Grand-Dole, et visiblement ce sera à Auxonne. (la zone de chalandise étant la même, loin des barrières ou frontières administratives)

Leclerc arrive avec 250 emplois à la clé sur Auxonne. Restaurants, hôtel, galerie marchande et espace culturel. L'heure du réveil a sonné !

On ne pourra plus dire d'Auxonne que c'est une belle endormie, estime Jocelyne Raymond, l'adjointe à l'urbanisme et au développement économique. « On ne pouvait pas refuser 250 emplois. Les Auxonnais auraient eu raison de nous le reprocher », affirme Daniel Méry, adjoint à l'agriculture, à la forêt et à l'environnement. « Ces emplois seront proposés prioritairement aux locaux, comme les cellules de la galerie marchande. Imaginez aussi le fabuleux chantier qui attend les entreprises de la région, sur une zone de 19 hectares. - L'article intégral
http://www.bienpublic.com/actu/region/20090326.BPA6442.html
Publié le : 26.03.2009

Ajout des commentaires sur le BP
Voir l'article 2008 sur le blog

Vos suggestions, commentaires... sont attendus - alors n'hésitez pas.

2 commentaires:

Montepin a dit…

« On ne pouvait pas refuser 250 emplois. Les Auxonnais auraient eu raison de nous le reprocher », affirme Daniel Méry.. Je cite.. La preuve que si, puisque le Grand Dole à refuser son implatation sur son territoire. Qu'est ce que c'est que 250 emplois directs pour une ville comme Dole ???? pinuts sans doute pour nos grands décideurs. On va sans doute me dire oui 250 emplois créés? Mais combien de détruits??? Je ne suis pas éconimiste mais ce que je sais c'est que j'irais faire mes courses dans cette grande surface, vu la politique des prix pratiquée par cette enseigne, et peut-être avec leur espace culturel trouverais-je les disques je suis suis obligé d'acheter par internet, vu la nullité des espaces disques à Cora, Géant et Intermarché.

Reynald a dit…

Bien dit pour la nullité des espaces disque de nos grandes surfaces vieillissantes sur Dole.Et je ne parle pas des espaces multimédia, cela vaut mieux.Enfin n'oublions pas que ce ne sont que des épiciers qui vendent de la culture et du high tech comme des petit pois ou un kilo de barbac.