mercredi 6 août 2008

La page portrait du Journal du Palais de Bourgogne


Une autopromo (enfin c'est aussi de la communication)... Simplement pour vous signaler que le Journal du Palais de Bourgogne, le 1er hebdomadaire économique de Bourgogne vient de me consacrer sa page Portrait. J'en remercie encore Katia David qui a tiré l'essentiel de l'interview... Alors pour répondre à la question : "Mais qu'est-ce que tu fais, c'est quoi ton métier...."
Blogman
Minguet. Expert en informatique et communication, réseauteur enthousiaste, vulgar,isateur et sentinelle de l'actualité du Net, il anime et stimule avec gourmandise la vie numérique de sa région.

Vous l'avez forcément déjà lu ou entendu . La chronique « Quoi de neuf en micro cette semaine» sûr Europe 1 avec Pascale Clark, c'était lui. La rubrique . « réseaux » de la revue PC Expert, aussi. Les pages multimédia dans Avantages et Télépoche, c'était encore lui. Pascal Minguet est un as de l'ubi­quité, homme multitâches, curieux et enthousiaste, comme l'écrit sur son propre blog Laure Dessaux, l'experte NTIC de la CCI de Dijon: « Une éner­gie communicative, presque conta­gieuse, qui fait de lui plus qu'un com­municant: blogueur, expert en numérique, vulgarisateur, conféren­cier, animateur de réseaux, intervenant à l'université, artiste, passionné de cuisine, élu et blogueur de village ... » Et encore, la liste est incomplète, puis­qu'il est aussi chef d'entreprise et jour­naliste. À croire qu'il ne dort jamais. Après un début de carrière chez le constructeur dijonnais de micro-ordi­nateurs Fimatic International, puis au service informatique de la ville de Beaune, il s'envole vers Paris comme consultant en 1986 et aligne les références : Thomson, Fiat Agri, Crédit agricole, Bull, Rhône-Poùlenc ... Il installe des services de messagerie à l'heure où le mot e-mail ne signifie rien encore; il forme, conduit des projets, accompagne les changements ...Bref, il devient expert des usages de l'informatique dans l'entreprise et assiste en spectateur privilégié à l'é­mergence des « nouvelles technolo­gies de l'information et de la com­munication ».« Le problème du téléphone, c'est qu'il s'agit d'une com­munication synchrone. Or les entre­prises comme Thomson Composants travaillaient avec le monde entier et avaient besoin de communiquer avec leurs unités, sur tous les fuseaux horaires. L'intérêt de la message­rie, c'est qu'il n'était pas néces­saire d'avoir physiquement la personne en face pour communiquer. » Sauf qu'il faut quand même un sup­port. « La problématique à l'époque était d'implanter des messageries alors qu'il n'y avait pas Internet. Nous utilisions des réseaux câblés privés comme ceux de General Electric ou de McDonnell Douglas, qui en louaient une partie. On se connectait avec un vieux modem, sur des ordinateurs qui étaient tout juste des PC. »
« À QUOI ÇA SERT ? »
En 1994, il crée The Media Hall Company, société de conseil en numérique. ...

4 commentaires:

cedric a dit…

Blogman, voici notre nouveau super héros.

Que porte blogman comme vêtement ?

Pascal Minguet a dit…
Ce commentaire a été supprimé par son auteur.
TREFF Eric a dit…

Eh Oui, le "super heros "
il existait, mais maintenant son
portrait fait la "une"
c'estle minimum que l'on puisse faire pour Pascal, car il merite
encore beaucoup plus ! !
le " B L O G M A N " , il faut aussi lui creer sa ligne de haute couture .......

Anonyme a dit…

Dis donc, j'en ai raté, des choses, pendant mes vacances...
héhé
bravo Blogman !
KT
;-)))