jeudi 24 mai 2007

Tu, vous ... quelle histoire



Entre le tu et le vous, il y a souvent un contexte, une situation, des habitudes, le savoir-vivre et le respect.
Selon la génération et l'environnement culturel et professionnel on n'utilise pas aussi facilement le Tu. Au delà du débat national faut-il rétablir le vouvoiement à l'école.... Ma position est :


En cours à l'IUT par exemple, en communication, j'uilise plus volontier le Tu sachant que les élèves à Besançon, à Dijon comme à Paris utilisent le Vous. Ca me paraît assez normal et le respect existe sans soucis.
Si certains sont plus à l'aise avec le vous dans les deux sens je n'y vois aucun inconvénient. Chacun fait comme il le sent. Pourquoi légiférer ?
Personnelement dans mon métier le tutoiement est facile et courant. C'est comme çà et çà n'empêche pas de bosser, de se respecter... Dans ma famille j'ai des oncles et tantes qui se vouvoient toujours parès 50 ans... (on voivoient la pièce rapportée). Perso je vouvoie mes beaux parents, mais tutoie tous les oncles, tantes, cousins même par alliance.


Et vous ? Tu, Vous....

Au fait vous utilisez les titres : Maître, Docteur.... moi non, Monsieur, Madame et voilà. Sinon pourquoi ne pas utiliser "Ingéniéré" et "Cavaliéré"...



1 commentaire:

Clovis a dit…

Pour ma part, je suis peut être un peu passéiste, mais je trouve que le vouvoiement ou le voussoiment comme diront les puristes, instaure une barrière de respect et lorsque l'on est enfant je pense que cela est bien de dire vous à l'équipe enseignante. Maintenant, lorsque l'on parle de classes avec des pré-adultes ou des jeunes majeurs, le vouvoiement s'impose moins. Mais cela doit rester de toute façon la liberté de l'enseignement . A lui et à lui seul de décider des rapports qu'il veut mettre en place avec ses élèves.