vendredi 5 septembre 2008

Commémoration : 64è anniversaire

Le 9 septembre 1944, il y a 64 ans, c'est l'anniversaire de la libération de Dole et de sa région, par les résistants et les troupes alliées. C'est aussi la tragédie de Jouhe, puisque ce jour là, 15 maquisards trouvèrent la mort, alors qu'ils allaient renforcer leurs camarades accrochés à Orchamps.
Comme chaque année, la ville de Dole, en témoignage de reconnaissance organise une cérémonie au monument FFI à Jouhe (le monument qui est à adossé au mur du Cimetière).
La mairie de Jouhe et ses habitants s'associent à cette célébration avec un dépôt de gerbe.
Le rendez-vous est fixé mardi 9 à 17h15.

Un vin d'honneur sera servi à tous, à la salle polyvalente, à l'issue de la cérémonie.


PS : on associe aussi la Vierge de Jouhe au 9 septembre puisqu'on lui "attribue" le "miracle d'avoir sauver la ville de Dole" d'un drame, puisque les FFI ont été tués par des Allemands, qui avaient projeter de faire exploser leur camion chargé d'explosifs, sur la place Grévy à Dole, alors noire de monde. Après avoir malheureusement tué les 15 résistants, ils rebroussèrent chemin. C'est suite à ce drame, qu'une grande quête fut lancée, et l'année suivante des couronnes d'ivoire, consacrée par le Pape à Rome, furent remises à Jouhe. Ces couronnes sont actuellement enfermées dans un coffre à l'évêché, à Saint Claude. Il serait bien que ces couronnes reviennent à Jouhe.
Vos suggestions, commentaires... sont attendus - alors n'hé
sitez pas.
Posted by Picasa

2 commentaires:

Sébastien a dit…

Oui, les célébrations comme celles ci sont importantes. Notre civilisation du confort et des loisirs n'a pas été bâtie sans sacrifices ; et l'actualité nous montre que c'est encore le cas.

TREFF Eric a dit…

Je suis du même avis que Sébastien
il faut que ces manifestations continuentà exister !
commemorer, c'est aussi une marque de civisme et de reconnaissance pour ceux qui ont vecus ces tristes periodes, dont nous en resultons que les bienfaits ..